L’alimentation et la peau : le point sur quelques croyances

Notre alimentation a un impact sur l’état de notre peau. Et ce, parce qu’elle induit des réactions corporelles internes qui se reflètent sur l’apparence externe. Ce fait bien connu entraîne toutefois de nombreuses croyances qui ne sont pas toutes entièrement vraies. Certaines demandent des nuances ou des explications. Dans cette optique, vos esthéticiennes de l’Espace Doumandji à Boucherville se proposent ici d’analyser certaines idées reçues sur l’alimentation et la peau.

Croyance 1 : la consommation de produits laitiers peut causer des rougeurs et des boutons

Bien que le lien de causalité entre la consommation de lait et les poussées d’acné n’ait pas été prouvé, des impacts sur la peau ont été observés dans plusieurs études. Cela vient du fait que le lait de vache a des effets inflammatoires reconnus. Lorsque la peau est grasse ou à tendance acnéique, la prise de produits laitiers peut donc contribuer à la formation de rougeurs et de boutons. Afin de limiter ces effets, on devrait éviter le lait et plutôt choisir des boissons végétales, surtout celles faites à partir de noix, lesquelles possèdent des antioxydants bénéfiques pour la peau.

Croyance 2 : le chocolat est mauvais pour la peau

Ça n’est ni tout vrai, ni tout faux: tout dépend du type de chocolat et de la forme qu’il prend (carré nature, chocolat fourré, barre chocolatée, etc.). Le cacao, soit l’ingrédient essentiel du chocolat, ne pose pas de problème en soi, au contraire. Il contient des flavonols, soit des composés antioxydants qui aident à protéger les cellules de la peau contre les effets du stress oxydatif. Il aurait aussi un impact sur les hormones responsables du contrôle de l’humeur et agirait sur le niveau de stress, qui lui, peut entraîner des conséquences cutanées. Ainsi, le chocolat noir à fort pourcentage de cacao (70 % et plus) serait plutôt bénéfique lorsque consommé avec modération. Toutefois, le chocolat au lait (à plus faible teneur en cacao) est à déconseiller comme il contient moins de flavonols et plus de sucre.

Croyance 3 : Le sucre est le plus grand ennemi de la peau

S’il n’est pas son ennemi numéro un, le sucre compte certainement, avec l’alcool, le tabac et le stress, parmi les éléments ayant le plus d’effets dévastateurs sur la peau. Et ce, car il provoque l’action des glandes sébacées et qu’il a tendance à se fixer aux protéines, notamment celles de la peau (collagène, etc.) qui se durcissent alors. La peau, surtout si elle est grasse ou à problèmes, est donc plus sujette à l’inflammation et aux poussées d’acné. De plus, le sucre accentue les effets du vieillissement cutané.

Croyance 4 : Plus vous buvez d’eau, plus vous aurez un beau teint

Le fait de s’hydrater correctement aide bien entendu à avoir une peau d’apparence saine et radieuse. Seulement, rien ne prouve que de boire des litres d’eau comme le font certaines influenceuses améliore réellement le teint. En fait, il est essentiel de boire un minimum de 1,5 à 2 litres d’eau par jour. Et ce, pour balancer les quantités que nous perdons naturellement par la sueur et l’urine. Cela aide le corps à remplir ses fonctions correctement, et la peau à maintenir son taux d’humidité et à éliminer les toxines qui pourraient s’accumuler. Toutefois, il n’y a pas de bénéfices prouvés à en boire davantage que les quantités recommandées. D’autant plus qu’au-delà d’un certain volume (variant selon la température et le niveau d’activité physique), on risque de perdre des oligo-éléments et de trop solliciter les reins, diminuant ainsi leurs capacités éliminatoires. Cela dit, il est toujours préférable d’étancher sa soif avec de l’eau que tout autre liquide, surtout ceux contenant du sucre ou des agents irritants comme l’alcool.

Des questions supplémentaires ?

Vous questionnez-vous au sujet des impacts de votre alimentation sur l’état de votre peau ? Profitez de votre prochain rendez-vous à l’Espace Doumandji pour en discuter avec nos esthéticiennes passionnées. Elles sauront répondre à vos interrogations et vous donner des conseils personnalisés en matière d’habitudes alimentaires et de soins et traitements de la peau. Et ce, en tenant toujours compte de votre type de peau et de ses vulnérabilités.

Nos partenaires