Le stress : une menace pour la peau



C’est connu, la santé et l’apparence de la peau sont liées à de nombreux facteurs, externes comme internes. Les effets du soleil, du froid, du chaud ou encore de l’alimentation se manifestent à court ou à long terme. Il en est de même pour le stress que nous subissons souvent dans notre vie quotidienne. Il a un impact sur les fonctions de certaines cellules cutanées, ce qui peut entraîner des traces visibles. Vos esthéticiennes de l’Espace Doumandji vous proposent ici quelques informations à ce sujet pour vous aider à comprendre (et contrer) les conséquences néfastes du stress.


Les effets physiologiques du stress


Le stress est un phénomène naturel auquel on ne peut pas entièrement échapper. C’est là une réponse physique et émotionnelle à ce que l’on perçoit comme une menace. Dans nos sociétés actuelles, les situations stressantes sont souvent liées à un désir de performance, d’accomplissement ou de reconnaissance. Peu importe ce qui le cause, il induit des réactions physiologiques potentiellement importantes, qui s’accroissent lors des périodes de stress aigu ou chronique. Outre des effets sur le sommeil, le rythme cardiaque ou la respiration, on remarque des traces du stress sur la peau, et ce, car la production de certaines hormones, le cortisol en tête, augmente.



Le cortisol : l’hormone du stress et des déséquilibres cutanés


Le cortisol, que l’on appelle parfois hormone du stress, induit certains phénomènes qui ont des conséquences directes sur l’aspect de la peau. Par exemple, il stimule l’action des glandes sébacées, qui produisent alors davantage de sébum, un film lipidique essentiel au bon équilibre de la peau. S’il contribue aux défenses de cette dernière contre les agressions externes (pollution, oxydation due aux rayons UV, pluie, froid, chaleur, etc.), le sébum peut facilement s’accumuler dans les pores quand il est trop abondant. La peau respire donc moins bien et devient sujette aux comédons (points noirs) et à l’acné. Ainsi, en période de stress, des boutons (d’ailleurs dits « de stress ») ont tendance à apparaître, dans le visage et sur le corps.


Les poussées de cortisol amènent de ce fait un déséquilibre de la barrière hydrolipidique, affectant le degré d’hydratation de la peau. Celle-ci devient plus sèche alors que des rougeurs et de l’irritation peuvent aussi se manifester.



Le stress oxydatif : le stress des cellules cutanées

Ce débalancement augmente également le stress oxydatif, soit le stress touchant directement les cellules. Sous l’effet de l’âge, mais aussi d’agents extérieurs (rayons UV, pollution, allergènes, ozone, etc.), celles-ci produisent des radicaux libres qui ont des effets oxydants sur les substances du derme et de l’épiderme. Comme, à cause du stress, les protections de la peau sont altérées, les cellules se défendent moins bien contre ces radicaux libres, ce qui a pour effet d’accélérer le vieillissement cutané. Des rides peuvent dès lors apparaître ou s’accentuer en période de stress chronique.



Attention à l’équilibre chimique de l’organisme !


Les déséquilibres chimiques ont aussi un effet sur le stress et sur ses répercussions sur la peau. Si le pH du corps est trop élevé (trop alcalin), ou trop bas (trop acide), l’organisme perd la balance lui permettant de remplir ses fonctions normalement. Un déséquilibre du pH, principalement du côté acide, contribue ainsi au stress ressenti et à celui qui touche les cellules de la peau. Dans le sens inverse, le stress peut affecter le pH du corps.



Comment diminuer les effets du stress sur la peau ?



Pour ce faire, il faut bien entendu limiter les épisodes de stress eux-mêmes. Toutefois, des situations stressantes sont parfois hors de notre contrôle (maladie, décès, perte d’emploi, etc.). Pour plusieurs raisons, certaines personnes ont aussi plus de difficultés à gérer le stress et l’anxiété. Il est néanmoins possible de poser certains gestes pour aider la peau à en combattre les effets :


  • Bien nettoyer votre peau, matin et soir : cela permet d’éliminer le sébum accumulé qui pourrait autrement obstruer les pores et conduire à l’apparition de comédons ou de boutons. Une bonne exfoliation est aussi importante pour le contrôle de ce film lipidique, surtout si vous avez une peau à tendance acnéique ;

  • Hydrater et nourrir votre peau : nos esthéticiennes pourront vous conseiller des produits conformes à vos besoins ;

  • Maintenir une alimentation forte en antioxydants : ces composés présents dans plusieurs aliments (avocat, thé vert, noix, légumineuses, saumon, etc.) aident à limiter les effets oxydatifs des radicaux libres. Les fruits et légumes, notamment les légumes verts, ont aussi des propriétés alcanisantes qui aident au maintien d’un corporel H équilibré.


Finalement, n’hésitez pas à demander conseil à nos expertes. Elles sauront vous proposer des produits et des soins adaptés à votre peau, mais aussi à votre mode de vie. Ensemble, nous pourrons faire en sorte que l’état de votre peau ne devienne pas une source de stress supplémentaire !